En avril 2019, l’association Per a Pace a effectué un séjour solidaire au Maroc. Nous avons été accompagné par notre ami Brahim Mouis, représentant de l’association Per a Pace au Maroc.

Arrivée et départ de Casablanca.

  Première rencontre à « Dar Al Atfal », centre d’orphelinat de Sidi Bernoussi que Per a Pace a soutenu par des actions de solidarité.

 

 

        Accompagné par Mohammed Nadrani, réalisateur du documentaire « Sur les chemins des phosphates », une visite de la plus grande mine de phosphate en Afrique du Nord, située à Khouribga, et des rencontres avec les villageois ont été organisés.

 

A Rabat, capitale du Maroc, rencontre avec la ligue internationale du Maroc des droits de l’homme.

 

 

 

 

Rendez-vous à Kénitra avec les responsables de l’Union des associations de la région. Au cours d’échanges, plusieurs projets en perspective, notamment dans le domaine de la santé, du sport et de la culture. Puis, visite du lac (ou merja en arabe) de Sidi Boughaba (site protégé remarquable pour la préservation de la biodiversité). Il relève de la Convention de Ramsar.

 

 

A Mouley Bousselham, nous avons été accueillis par Abdelilah, président de l’association des pêcheurs.

Il a partagé avec nous sa passion pour l’histoire et la vie de sa région, mais aussi pour celle de la faune et la flore de la magnifique lagune de Mouley Bousselham. Autre projet, la construction de promontoires d’observation.

 

Visite du souk Alhad (le plus grand de la région) où tout s’achète et tout se vend, très impressionnant.

 

 

 

 

 

Puis, au village de Chkakfa, accompagnés de l’association locale, nous avons découvert le monde rural et la vie à la campagne. Lors d’échanges avec les agriculteurs, l’idée d’un projet solidaire est arrêtée. Il s’agira de la mise en place d’une coopérative de couturières, composée de femmes (projet d’aide au développement avec la CCAS et l’association Per a Pace avec la dotation de machines à coudre).

Direction Fès, Meknès et retour sur Casablanca.

Un séjour solidaire riche de rencontres et de partages.

En 2020 un séjour identique était prévu et organisé en partenariat avec la CCAS et proposé au personnel des IEG. Le séjour était complet. Etait prévu, toujours en partenariat avec la CCAS et l’Association Renaissance pour l’écologie, la culture et le sport, située au village de Chkakfa dans la province de Kenitra une action d’aide au développement relative à la mise en place d’une coopérative de couturière. En parallèle, une action de solidarité menée par Per a Pace consistais à acheminer et doter le dispensaire de Kenitra d’un cabinet dentaire, de doter de matériel de sport et du matériel scolaire les associations sportives de Kénitra. Malheureusement le Covid-19 est passé par là. Mais ce n’est que partie remise car ces actions sont reportées à 2021.

Vous aimez, Partagez !Print this page
Print
Email this to someone
email
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *