GAZA … Il faut en parler, c’est ces mots qui reviennent après chaque évocation émue de Christiane Hessel, veuve de Stéphane Hessel, de ces femmes arrivées à Ajaccio sur le voilier « Zaytouna » à 1h30 du matin le lundi 19 septembre 2016.

Transies, fatiguées, elles ont affronté une mer déchainée au départ de Barcelone pour une première escale à Ajaccio. Qu’à cela ne tienne, la force de l’action qui les porte transcende leur visage où les sourires sont là. L’association Corsica Palestina a organisé leur accueil sur l’île, aidée par des membres d’autres associations, dont Per a Pace, APTC, Utopia Diriti Paisanu, … Corsica Palestina est très active en Corse. Créée en 2009, son objectif, entre autres, est d’aider à l’instauration d’une paix juste et durable, avec la création d’un état palestinien sur les bases de la résolution de l’ONU de 1967. Elle s’attache également à développer des liens culturels et d’échanges et s’emploie au quotidien à informer le plus largement possible sur la situation en Palestine.

Un vrai soutien pour cette traversée qui sera longue où le mouvement des vagues alimentera l’espoir de briser ce blocus mis en place depuis plus de 9 ans qui épuise et anéantit toute une population.

 Cette action de femmes, d’horizons divers et de différentes nationalités, s’inscrit dans le projet « Flottilles de la liberté » qui depuis 2008 voit des bateaux du monde entier tenter de briser le blocus maritime israélien. Pour marquer leur solidarité avec les femmes palestiniennes et le peuple palestinien, pour dénoncer le blocus intolérable qui fait de Gaza une prison à ciel ouvert, pour alerter sur une situation où les gazaouis, enfants, femmes, hommes n’ont plus accès à l’eau potable, où les besoins vitaux ne sont quasiment plus assurés, pour un territoire qui selon une alerte lancée par les Nations Unies sera inhabitable d’ici 4 ans si rien ne change…Pour tout cela une quinzaine de femmes originaires des Etats Unis, de la Norvège, d’Irlande, de Nouvelle Zélande, d’Afrique du Sud, de Malaisie, de Suède,…, se sont engagées avec force et détermination.

zaytouna

C’est deux bateaux qui devaient partir de Barcelone, ville jumelée avec Gaza, le Amal (« espoir » en arabe) et Zaitouna (« olive ») pour la bande de Gaza. Seul le Zaitouna a pu arriver sur nos côtes, le Amal restant à quai en Espagne pour une avarie. Les deux voiliers se rejoindront ensuite. « Une action de femmes, envers d’autres femmes en Palestine » précise Claude Léostic, la présidente de la plateforme des ONG françaises pour la Palestine qui souligne la diversité des parcours. Les mondes du spectacle, de la politique, de l’enseignement,…, parmi elles, Mairead Maguire, prix Nobel de la Paix, Naomi Wallace, auteure américaine de pièces de théâtre, la parlementaire néozélandaise Marama Davidson, la Norvégienne Gerd von der Lippe, écrivaine et ancienne star sportive, Eva Manly, réalisatrice de documentaires et photographe, l’universitaire Marilyn Porter, la députée suppléante suédoise Jeannette Escanilla, Ann Wright, colonel de l’armée américaine à la retraite et ancienne diplomate qui a démissionné en 2003 en opposition à l’invasion de l’Irak…réunis dans un petit habitacle, solidaires.

Du courage et beaucoup de forces vraiment mais elles ne sous estiment pas leur peur, légitime, conscientes qu’elles seront interceptées avant leur arrivée, dans quelles conditions ?

GAZA … Il faut en parler, tous les jours et sans relâche. Participer aux initiatives, relayer l’information.

Lundi soir sur les quais d’Ajaccio, un beau moment de fraternité et d’échange animé par le groupe Alte Voce a permis de resserrer les liens et les engagements pour Gaza et pour la Palestine dans son ensemble.

Ce mardi matin 20 septembre, Le Zaytouna est reparti gonflé des messages délivrés par tous les amis présents, à toutes ces femmes courages de Gaza qui vivent et assurent le quotidien d’une famille, coute que coute,  via d’autres femmes qui mettent leur liberté au service de la Palestine.

Pascale Larenaudie

Per a Pace/Pour la Paix

Vous aimez, Partagez !Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn