Dans le courant du mois de juin 2004, notre région à vu se produire un fait de solidarité entre la Macédoine et la Corse d’une qualité émotionnelle et artistique qui aura charmé le public insulaire.
En effet, lors de la venue de la chorale de Bitola (ville au Sud de la Macédoine) trente jeune filles, âgées de 15 à 24 ans, aux voix d’une limpidité à vous couper le souffle, ont conquis les auditoires de nos villages.
La chorale était accompagnée de Madame Kaliopa Stilinovik, Consul Honoraire de France en Macédoine, de Madame Meri Krivasija, Médecin à l’hôpital de Bitola et de Monsieur Jean François Saint Dizier, Directeur de l’Alliance Française, qui avaient été invités par l’Association Per a Pace afin de réfléchir aux conditions d’un partenariat entre l’hôpital d’Ajaccio et celui de la ville de Bitola en Macédoine.
En février et avril dernier, deux actions de solidarité de l’Association pour la Paix ont permis l’acheminement de 105 lits médicalisés et en partenariat avec le Centre de Formation des Apprentis de la Chambre de Métiers de la Corse du Sud, la construction d’une chambre froide de 16 m3 a été installée dans les cuisines de l’hôpital.

Chorale1
La solidarité prend ici tout son sens.
Cette action culturelle, à l’initiative de l’Association “Per a Pace” et avec le soutien de la CCAS et CMCAS de Corse, des associations Caritas et Sainte Barbe de la paroisse de Cauro, la ligue de l’enseignement en Corse, ainsi que les communes de Bastelica, Cauro et Sainte Lucie de Tallano, a permis de faire découvrir à plus de 1200 personnes au cours de 5 concerts, une des facettes de la culture macédonienne. Elle a par la même occasion donné toute sa dimension à la démarche entreprise voilà plus de 12 ans par l’Association Per a Pace : la paix au cœur de la Méditerranée, par l’échange, le dialogue et la confrontation culturelle.

Le chef de la Chorale Ljubomir Trifunovski dans une harmonie parfaite avec son ensemble nous a donné à écouter et aimer les chants slaves des Balkans, émaillés d’harmonies grecques et qui nous ont rappelé la grandeur des concerts portés par Nikis Théodorakis.

La chorale s’est produite dans les églises de Bastelica, Cauro et Sainte Lucie de Tallano ainsi que dans les centres de vacances de la CCAS à Borgo et Marinca Porticcio. Partout, tout au long de son parcours elle a déplacé un public nombreux et attentif.
Un échange avec des chorales et des groupes insulaires dans l’église de Cauro, archicomble, a donné tout son sens à cette belle manifestation, qui fut le théâtre d’une rencontre de vive émotion. L’école de chant du groupe Cinqui So, la confrérie Saint Jean-Baptiste d’Ajaccio, la chorale de l’association Sainte Barbe se sont tour à tour produits, avant que tardivement en soirée, tout le monde se retrouve sur la place de l’église autour d’un repas champêtre organisé par l’association Sainte Barbe et la municipalité de Cauro.

extrait à écouter !

 

Vous aimez, Partagez !Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

One thought on “Chorale Stiv Naumov

Comments are closed.