L’association Per a Pace accompagnera du 14 au 28 juillet de jeunes voyageurs à la découverte des Balkans. Depuis 25 ans, Per a Pace a développé de nombreuses actions solidaires dans différents pays des Balkans : Macédoine, Serbie, Bosnie Herzégovine, Albanie,…Du matériel médical notamment a fait l’objet de nombreux convois dans des hôpitaux, la construction d’une chambre froide avec de jeunes apprentis de Corse du Sud, l’installation d’une climatisation dans un orphelinat avec une équipe de jeunes électriciens, des vélos collectés, restaurés pour des enfants dans le cadre de l’environnement et du développement durable, une aide d’urgence lors des inondations qui ont frappé la Serbie et la Bosnie en 2014. Un travail de mémoire avec le recensement des corses disparus au front d’Orient et dont de nombreuses tombes ont été identifiées dans le cimetière français de Bitola en particulier. En lien étroit avec ces différentes actions, la culture a toujours été présente au cœur des initiatives, la photographie, la musique, le théâtre… et des échanges aussi avec la venue de la chorale Stiv Naumov de Bitola en Macédoine à plusieurs reprises en Corse, de jeunes lycéens de Sabac en Serbie faisant partie d’une troupe de théâtre mais aussi une exposition des peintures de Milan Minic, grand peintre serbe ayant fait partie des 5000 réfugiés serbes en Corse lors de la 1ère guerre mondiale…

25 années d’engagement, de rencontres et d’échanges avec des amitiés solides en toile de fond.  Per a Pace, à la demande de la CCAS, comité d’entreprise d’EDF, partage, depuis ces dernières années, ces moments vécus avec des voyageurs en quête de rapports humains authentiques. C’est ce que l’on appelle les voyages solidaires, la découverte où la redécouverte pour certains de ces pays des Balkans si proches et éloignés à la fois. Les réalités de la vie, l’histoire, commune parfois, les guerres récentes, les paysages, l’architecture, l’empire byzantin, l’empire ottoman, l’empire austro hongrois… des femmes, des enfants, des hommes toujours accueillants.

Du 14 au 28 juillet, 11 jeunes de 18 à 25 ans participeront à un séjour sur 2 pays, la Serbie et la Bosnie. C’est Pascale Larenaudie animatrice de l’association qui les accompagnera. Ils découvriront à la fois le pays, à travers les villes et villages traversés, mais iront aussi à la rencontre de jeunes et d’associations qui interviennent dans le domaine du handicap, auprès des personnes âgées et des enfants. Un séjour ouvert où le tempo sera l’échange et le ressenti sans à priori car comme le dit l’anthropologue Franck Michel « le voyage commence là où s’arrête nos certitudes ». Un séjour où les consciences seront bousculées et où le rapport à l’autre évoluera. Souvent l’engagement solidaire et citoyen, au retour, prend corps et ouvre les yeux sur les difficultés rencontrées par certains autour de soi et l’aide à y apporter pour soulager.

Parallèlement à cette action, l’association Per a Pace organisera une action de solidarité internationale avec deux personnes en Bosnie, dans la ville de Kladanj. Deux fauteuils roulants, suite à une demande urgente pour une jeune fille handicapée qui a besoin d’un materiel adapté, seront deposés ainsi que des fournitures scolaires, des ballons et des vêtements neufs pour enfants. La ville de Kladanj qui se situe à 80 km au Nord de Sarajevo connaît un taux de chômage de 70% et une population active de seulement 30%. Elle est la ville la moins développée de toutes les municipalités dans la Fédération de Bosnie Herzégovine. Elle subit encore aujourd’hui les conséquences de la guerre qui a ravagé la Bosnie entre 1991 et 1995.

Vous aimez, Partagez !Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn