Magnifique soirée autour du théâtre participatif et contemporain sur le stade de Eccica Suarella  avec la compagnie les Kruels et en partenariat avec Per a Pace, la Dilcrah et la PJJ. 

Une pièce écrite et mise en scène par Rémy Tenneroni et magnifiquement bien interprétée par de jeunes acteurs. 

Cette création est une immersion au coeur du foot, je serais tenté de dire que c’est aussi et surtout une immersion au coeur des problématiques sociétales d’aujourd’hui. Une approche sur les difficultés du monde contemporain. Elle est aussi l’occasion de parler de tragédies et donc de déracinement, de migration, face à la souffrance, la misère, les conflits et les conflits et les guerres qui se multiplient en ce début de 21 ième siècle. Si elle aborde frontalement la question du racisme, elle est aussi une note d’espoir, celle de l’humanité, de la confiance dans l’homme à relever les défis de l’ignorance à travers les rencontres, les cultures et dans un esprit d’ouverture. Elle dénonce l’imbécilité, la propagande facile, les stigmatisations et autres discriminations. Elle montre l’importante et la richesse du vivre Ensemble. A faire société Ensemble, car la société a besoin de l’apport de ses différentes composantes dans la diversité et le respect. Le vivre Ensemble dans sa version laïque demande à chacun et sans rejeter ses attaches ethniques, religieuses, géographiques, linguistiques, de privilégier le collectif, l’intérêt commun, ce qui nous rassemble et enrichit.

“La diversité fait la richesse” pour reprendre une idée développée ce matin dans la presse régionale et Albert Jacquard, le célèbre généticien avait bien raison de dire ” que c’est les rencontres qui font de nous des humains.”

Un expérience qui va se poursuivre avec Per a Pace dans certains quartiers d’Ajaccio.

Merci Rémy et toute l’équipe.

Pour Per a Pace  Jacques Casamarta

Vous aimez, Partagez !Print this page
Print
Email this to someone
email
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin