NON AU NEOFASCISME et au RACISME

Le spectre du racisme et de la xénophobie habite déjà le monde avec son cortège de propos haineux et de violences. Nous avons déjà connu, au siècle dernier, cette montée de l’obscurantisme et pu constater les désastres qu’il est capable de générer mais l’histoire aujourd’hui, semble se répéter.

        Rappelle-toi l’arrivée au pouvoir d’Hitler !

Partout en Europe nous sommes touchés par le racisme et le fascisme qui prospèrent sur fond de crise économique.

Ne te trompe pas !

Le Front National n’a pas changé, il demeure un mouvement profondément raciste et xénophobe dont la politique s’articule principalement sur la haine de l’autre.

Les récents événements du Jardin de l’Empereur ont montré que l’extrême droite est nuisible et porteuse de violence, d’exclusion et d’incitation à la haine raciale.

Nous, habitants de Corse, que nous soyons membres des organisations citées ci-dessous ou simples citoyens, n’accepterons jamais que notre île devienne le laboratoire de l’extrême droite.

N’oublie pas que les anciens ont chassé les occupants fascistes !

Dans le contexte de haine et de violence gratuite envers les communautés maghrébines, la venue des responsables du Front National les 9, 10 et 11 février est une provocation de plus, nous leur signifions qu’ils ne sont pas les bienvenus.

Nous invitons donc les femmes et les hommes de conviction à soutenir notre démarche citoyenne. Il ne faut pas laisser faire, comme en d’autres temps,

Tu dois faire barrage à tous les racismes, aux fascismes, ensemble réagissons !

Le FN est indésirable en Corse !

Les premiers signataires :

Association Tunisien, Ava Basta, CGT 2a2b, Corsica Palestine, EELV, FSU 2a 2b,  Jeunesse Communiste, Manca, Manca Alternativa/ Ensemble , Parti Communiste Français, Per a Pace, RESF, Réseau VIA, Tarra d’accolta, UTOPIA

Conférence de presse le samedi 6 février à 14 h dans les locaux de l’Union Départementale CGT

 

Vous aimez, Partagez !Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn